VITE VUS

Ghouls'n Ghosts

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Adaptation de grande classe pour ce grand classique de l'arcade !

Ghouls'n Ghosts sur la 16 bits de Sega est une valeur sure d'autant plus que les possibilités de la machines sont ici utilisées à très bon escient !

Titre sorti au line-up de la console, j'ai chopé la chose pour un prix assez correct sur forum même si l'état de l'ensemble, à savoir la jaquette de la boite, la notice et le sticker de la cartouche tire un peu la tronche au final...

Golden Axe

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Un guerrier, une amazone et un nain... Vous y êtes ? Mais non pas Musclor !!!

Les connaisseurs le savent, Sega a fait énormément de beat'em all connus du grand public pour ses machines à sous.
Mais si il y a bien une saga autre que Streets of Rage (Bare Knuckle) à retenir dans cette catégorie et propre aux années 90, c'est bien Golden Axe !
Vous incarnez Ax, Tyris et Gilius et vous devez délivrer le roi de Yuria ainsi que sa descendante des griffes de Death Adder !

Adaptation plus que fidèle (voir pratiquement identique) de la borne d'arcade du même nom sortie en 1989, la principale particularité de Golden Axe est son univers heroic fantasy.
À l'instar des beat'em all de l'époque, 3 possibilités au niveau gameplay : la frappe, le saut et la spéciale (graduelle selon le nombre de fioles amassées).

Le jeu offre également d'autres joyeusetés comme piquer la monture de son ennemi voir même de frapper du lutin pour renflouer son énergie (mon fantasme). Grand, très grand classique de la Megadrive, Golden Axe a également été adapté sur bon nombre d'autres supports (consoles et micros).

Monster Lair : Wonder Boy III

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Adaptation de la borne d'arcade sortie en 1988, à ne pas confondre avec "The Dragon's Trap" sur Master System, Monster Lair est un Wonder Boy assez "spécial" dira-t-on.
Dans la famille "Je-ne-comprends-rien-aux-titres", je demande Wonder Boy ! Monster Lair, Dragon's Trap, Monster World... On en perd facilement son latin et pourtant il n'y a pas grand chose de compliqué puisque Wonder Boy, développé par Westone (anciennement Escape), est une saga de six épisodes mais qui se divise en deux : les Monster World et les autres opus.
Il était juste impossible pour les inconditionnels du hérisson bleu de passer à côté de ne serait-ce un seul épisode de la saga puisque celle-ci a traversé les âges jusqu'à la Megadrive !
Tantot jeu de pures plates-formes, tantot jeu mélant action/plates-formes/RPG, les origines de Monster Lair le veulent orienté plus arcade que ses grands frères, ce qui en fait un opus un peu à part. Léo et Priscilla, jeunes garçon/fille aux cheveux verts/roses (so kitch !), doivent protéger leur contrée attaquée par des envahisseurs ! Si le soft peut sembler archaïque au premier abord, vous comprendrez assez vite, lord de votre progression, qu'il vous emmenera vers un challenge beaucoup plus original en mêlant les phases de shoot et les parcours d'action/plates-formes classiques à pied...

ToeJam & Earl

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Haaaa ce jeu ! C'était du temps où ils savaient encore faire des trucs originaux.
Je vais être clair dés le départ : pour moi ToeJam & Earl n'a aucun intérêt seul !
C'est d'ailleurs l'un de mes meilleurs souvenirs de jeux à deux (c'est dire !).

Vous incarnez deux gugus complètement paumés (et dignes de Laurel et Hardy) qui se sont crachés comme des abrutis dans un coin de l'espace.
Ils doivent retrouver les 10 pièces de leur vaisseau éparpillées sur des niveaux "à étages" sous forme d'îles interstellaires.

Tout est ici question de probabilité : soit nos deux compères parcourent le terrain et ne trouvent quedalle et il ne leur reste plus qu'à passer à l'étage supérieur via l'ascenseur, soit ils amassent progressivement les pièces de leur engin, tout en faisant attention aux ennemis improbables qui viennent les embêter (et aux paquets cadeau piégés).

Le but étant de ne pas tomber de l'île sous peine de devoir remonter d'un étage !
A deux, c'est juste mortel : l'écran splitté en deux, chacun fait son beurre et on s'amuse comme des dingues !
Un must-have sur cette bécane…

Golden Axe II

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 9 JUIN 2013

On prend les mêmes et en recommence ?
On ne peut pas vraiment parler de "digne" suite pour le second opus du beat’em all heroic fantasy phare de Sega. Ax, Tyris et Gilius reprennent les armes pour cette fois-ci affronter l’armée du puissant Dark Glud (ce vieux nom..), seigneur des ténèbres !
Épisode exclusif à la 16 bits de Sega, on peut dire que les développeurs ne se sont pas vraiment foulés puisque non seulement les innovations ne sont pas légion mais en plus le jeu est un level plus court !

Sega a repris le même moteur graphique que le premier opus et même si les décors de Golden Axe II sont quand même plus fouillés que ceux de son ancêtre, on ne peut qu’être un tantinet frustré que Sega n’ait pas fait plus d’effort dans ce recyclage mais que voulez-vous…
On peut en dire autant des autres productions de l’époque (Final Fight de Capcom) : un max de rentabilité pour un minimum d’effort.
Allez, c’est quand même un bon jeu car les mécaniques de gameplay qui ont fait le succès du premier Golden Axe restent toujours efficaces. Ne boudez pas cet opus, il en vaut le coup, surtout qu’il n’est pas si rare à trouver.
AndJoy !

Alisia Dragoon

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

C'est marrant, ce jeu m'a toujours intrigué, je ne sais pas pourquoi...
Bref, c'est bien pour ça que je l'ai pris quand je l'ai croisé en vide-greniers.
Et puis de toutes façons, je devais me le prendre un jour alors bon...
Alors... Alisia Dragoon, jeu de chez Game Arts sorti à mi-parcours de la durée de vie de la Megadrive.
Le pitch ? Vous êtes Alisia (ben m**** alors...), fille d'un magicien jadis torturé à mort par le démon Baldour. Devenue à votre tour une grand magicienne, vous devez venger votre daron en détruisant le cocon dans lequel sommeille le démon avant sa résurrection...
C'est bien foutu, c'est pêchu et en plus c'est difficile...
Que demander de plus ?

Thunder Force IV

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Le troisième épisode de Thunder Force avait déjà bousculé pas mal de choses mais alors celui-ci…
Ce shoot à scrolling horizontal est un "monstre" à posséder !
À l'instar de l'opus précédent, vous choisissez l'ordre de votre parcours. Parcours à difficultés variables selon le niveau (une dizaine au total).
Le bousin se paye même le luxe de proposer des itinéraires différents par tableau ce qui nécessite une grande connaissance des lieux.
Votre vaisseau est équipé de cinq armes, celles par défaut pouvant être améliorées.
Côté visuel, la Megadrive est ici plus que sollicitée. Ça pète, ça slalome, ça explose, les ennemis débarquent de partout (attention aux périodes d'accalmies douteuses…) à tel point que leur nombre à l'écran peut amener à des ralentissements (ce qui des fois peut nous arranger selon la situation humm humm).
Bref, tout ça semble bien classique pour un shoot mais les faits sont là : le jeu a été accueilli comme il se doit par la presse de l'époque !
Son succès lui vaut bien le fait de s'être bien vendu d'ailleurs ce qui amène indéniablement au fait qu'il est assez facilement trouvable (mais tellement essentiel…).

Teenage Mutant Hero Turtles : The Hyperstone Heist

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Qu'ils sont drôles chez Konami ! Histoire de ne pas délaisser les possesseurs de Megadrive, ils sortent les mêmes jeux que sur Super NES mais en… différents.
Ce TMNT est la "conversion" directe du mythique Turtles in Time seulement voilà, on sent que les programmeurs de chez Konami ont pris la fâcheuse habitude de vouloir nous gruger : tu prends les mêmes sprites, tu les mets dans des niveaux identiques (ou parfois des inédits et heureusement), les Boss tu les colles ailleurs, tu mets deux ou trois coups et des ennemis en plus et ça fait : un autre jeu !

Je ne dirai rien de sale sur cet opus, il s'agit tout de même d'un Turtles (grand fan hein) MAIS, contrairement au légendaire quatrième épisode de la Super NES, ici le déroulement des opérations n'a ni queue ni tête : le parcours des levels n'a pas de suite logique, tout est dans la forme.
Pourtant de la forme, il y en a puisque la Megadrive se débrouille très bien (même si les effets de zooms sont absents faute au manque de possibilités de la dame noire).
Le jeu commence à se raréfier mais rien d'inaccessible, il suffit juste d'être au bon endroit au bon moment comme pour cet exemplaire que j'ai récupéré sur forum.

Castlevania : The New Generation

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Il est de ces séries que l'on dit immortelles dans le monde vidéoludique...
Tiens pas exemple prenons Castlevania !
Konami fort désireux d'étendre ses sagas phares comme Probotector, TMNT voir même Sparster nous pond ici un Vampire sur la 16 bits de Sega.
Résultat ? Castlevania : The New Generation (autrement nommé Bloodlines aux States voire même Vampire Killer au pays du soleil levant).
Un titre ici assez inégal sur le plan technique, disons que ce n'est pas vraiment ce qui se fait de mieux sur Megadrive.
Le titre commence à devenir compliqué à trouver et fort heureusement sur Megadrive, les Jeux PAL sont Multi, ils peuvent être dégotés un peu n'importe où en europe... En allemagne pour cet exemplaire par exemple...

Soleil

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

"Ils ont volé notre recette ! Pirates !"

Soleil (de son vrai nom Ragnacenty) est la réponse de Sega au Legend of Zelda : A Link to the Past de Nintendo et il était temps puisque sorti 2 ans plus tard.

Vous êtes un jeune aventurier de 14 ans qui vient d'hériter de sa première lame et les circonstances vous pousseront à l'utiliser autrement que pour vous entrainer.

Soleil est superbe ! Nextech maîtrise la machine au poil et les environnements divers et variés que notre jeune héros va parcourir nous en mettent plein les yeux. Ici par de prise de tête avec des upgrade et autres fantaisies du genre.
Notre jeune garçon sera accompagné en permanence d'animaux qui lui permettront de progresser (chacun ayant une compétence particulière).
Malgré toute l'originalité qu'on peut lui trouver, Soleil a malheureusement un défaut de taille pour un action/aventure : sa durée de vie peu conséquente. Le jeu est court et beaucoup trop simple.

Pas trop difficile à dénicher en version complète, ne boudez surtout pas ce jeu !
La Megadrive n'étant pas vraiment connue pour être généreuse dans ce style…

Ristar

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Il est fatigué le père Sonic ? Il a trop couru ? Trop d'épisodes sur Megadrive peut-être ? Allez, on va le laisser se reposer.
Ce n'est pas la première fois que la Sonic Team veut mettre sa mascotte au placard (rappelez-vous Nights sur Saturn…). Alors que la Megadrive est à bout de souffle, ils se sont sentis de créer un tout nouveau personnage du nom de Ristar !
Ristar, fils du héros légendaire porté disparu… Celui même qui veillait sur les six planètes de la lointaine galaxie Vadji mais récemment envahie par un odieux pirate de l'espace qui veut tout chambouler.

Ristar est peut-être (avec Flink) ce qui se fait de mieux graphiquement sur Megadrive ! Rares sont les jeux sur ce support à pouvoir se targuer d'exploiter aussi bien la 16 bits de Sega. Variété des levels (les six planètes pour le coup), le panel de mouvements (on peut s'accrocher partout et on latte les ennemis à coups de boule !), la durée de vie… Assurément un must-have de la console !
J'ai récupéré le mien sur forum pour pas super cher mais néanmoins un peu abimé du côté de la jaquette.
Que vous voulez-vous... Comment dire non face à un tel ratio qualité/prix de nos jours...

Astérix et le Pouvoir des Dieux

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 12 JUIN 2013

Seconde adaptation des aventures du petit gaulois sur Megadrive, Astérix et le Pouvoir des Dieux nous propose cette fois d'incarner l'un de nos deux compères bien décidés à récupérer le célèbre bouclier de Vercingétorix dérobé par César !
Plus abouti techniquement que son prédécesseur, cet épisode a le mérite d'innover dans son concept car le joueur se retrouve ici devant un jeu plus orienté aventure. Une carte en 3D isométrique lui permettra de parcourir différentes zones déblocables (bien connues des amateurs de la BD) au fur et à mesure de son avancée. Pour accéder à certaines de ces zones, qui peuvent être visitées dans n'importe quel ordre, il devra rechercher des objets spécifiques nécessaires au cheminement de l'épopée (déguisement de soldat pour pénétrer dans un camp romain par exemple), des indices, des items (pour booster les compétences de nos héros). Il est évidemment possible de casser du romain en cours de route et d'avoir droit aux phases plates-formes traditionnelles. Et sur ce point, il semblerait que Core Design n'ait toujours pas retenu la leçon du premier épisode : Astérix and the Great Rescue !
Collisions mal gérées, imprécisions, temps de latence... Le jeu s'en retrouve infaisable et c'est bien dommage car la société britannique avait fait de gros efforts sur les graphismes. Conclusion : dirigez-vous plutôt vers les opus 8 bits autrement plus réussis !

Alien Soldier

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Un achat pas spécialement prévu pour le coup mais voilà... Comment résister à la tentation quand on voit un titre comme celui-ci en vente sur Forum (et par définition à prix raisonnable !).
Alien Soldier est l'exemple même de la maîtrise du développeur Nippon Treasure Co. (Gunstar Heroes, Guardian Heroes, Ikaruga, Radiant Silvergun...) de la dame noire de Sega.
Une fois n'est pas coutume, nous avons affaire ici à du Run & Gun de qualité mais surtout assez abusé au niveau difficulté !
Ça pète de partout, ça part dans tous les sens, le tout saupoudré d'une réalisation exceptionnelle. Bref, si vous le croisez et que vous êtes fan du genre, n'hésitez pas une seule seconde !

Pier Solar and the Great Architects (Reprint Edition)

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Tic Tac Tic Tac l'heure tourne Messieurs les programmeurs de chez WaterMelon ! Vous avez une orde d'impatients hystériques qui attendent que vous le sortiez votre fameux RPG qui tourne sur une bécane d'un autre temps…

Et dire que tout ceci est parti d'un petit projet pensé par une bande de potes et qui a pris une ampleur comment dire… Improbable ?
Et ils l'ont fait ! Malgré les retards accumulés, elle est sortie cette fichue cartouche de 64 Mbit (le plus gros jeu Megadrive à ce jour).
Je vous épargnerais le pitch (assez classique) de ce RPG aux allures nippones, je vous dirais juste que la bande sonore est bluffante (surtout avec le support Mega-CD propre aux premières précos), que c'est le RPG le plus beau et le plus long de la Megadrive et que son système de combats au tour par tour contient une petite touche particulière à base de recharges de ki.

Je tiens juste à noter encore une fois les pratiques abusives de certains acheteurs qui se sont débrouillés pour toper la 1ère version du jeu pour la mettre au chaud et la revendre au prix fort.
WaterMelon, face à la demande, nous a heureusement sorti une seconde édition (celle-ci) pour la reclaquer à ce genre de malfaisants ! Nah !

Golden Axe III

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 9 JUIN 2013

Golden Axe III, dernier opus de la série sur Megadrive, n'a pas eu le privilège de connaître nos frontières et sincèrement, aurait-il eu du succès si c'était le cas ?
Les équipes de Sega AM7 ont, une fois de plus, été avares en prises de risques pour cet ultime épisode et ce, malgré deux ou trois efforts depuis les dernières aventures de nos guerriers médiévaux favoris.
Exit Gilius (le nain) et place à quatre nouvelles figures du nom de Kain (le guerrier), Sahra (l'amazone), Proud (le bourrin) et Chronos (l'homme-panthère).
Nos quatre compères prennent les armes afin de confisquer la Golden Axe des mains du prince des ténèbres, Damned Hellstrike, et c'est une aventure plus longue que les précédentes qui les attend, ce qui n'est pas pour nous déplaire !
Malgré une mécanique archi connue depuis la sortie du premier opus en 1989, Sega a quand même eu la volonté d'innover sur le gameplay en fournissant à nos guerriers un panel de possibilités supplémentaire, à savoir les spéciales (frappe + saut) qui viennent s'ajouter à la magie (trois niveaux) et à la charge.
Côté réalisation, comment dire… Si on le compare avec l'excellent Streets of Rage 2 par exemple, il n'y a pas photo, Sega ne s'est pas cassé la rondelle ! Le rendu des sorts est lamentable et nous donne une impression de vide. L'animation ne tient pas la route et la gamme de couleur de la machine est inexploitée. Le gros point noir du jeu !

Sega Mega Drive

MEGA DRIVE

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Je voulais la récupérer cette Megadrive si "spéciale" à mes yeux étant gosse ! Celle-là même qui me permettait de me la péter avec mes 60 hz et l'absence de bandes noires ! Ha ha ha !
Ce genre d'objet ne traine généralement pas super longtemps sur les forums d'achats/ventes, surtout lorsqu'il s'agit d'une version purement Japonaise et non Asia : bien que les spécificités soient les mêmes, j'aime les choses authentiques… Vous comprenez… Non ? Pas grave…
Tout est complet et clean ! Peut-être un bémol pour l'écriture au feutre sur l'un des côtés de la boite mais vraiment rien d'exceptionnel.
C'est un détail insignifiant à côté du plaisir que j'ai eu à la recevoir par la Poste !
Une sorte de renaissance !

Sonic the Hedgehog CD

MEGA-CD

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Sonic the Hedgehog CD (mon chouchou !), à mon sens l'un des meilleurs Sonic old school jamais réalisé !

Sorti chez nous peu de temps après l'arrivée du Mega-CD II en France, ce jeu a tout pour lui : l'arrivée de deux nouveaux protagonistes (Metal Sonic et Amy Rose), il est long, son système de voyages dans le temps est juste super bien pensé, graphiquement assez bien foutu (quoi qu'un peu fouillis sur quelques-uns des 70 tableaux proposés par le soft), sprites repensés pour certains mouvements…
Bref, ne comptez pas sur moi pour bouder cet opus, loin de là (il m'a d'ailleurs mis une claque). Les deux principales innovations sont très certainement la bande sonore, juste exceptionnelle (dans sa version originale hein, pas la BO US…) et les stages bonus réalisés sur le même procédé que le Mode 7 de la Super NES (Mega-CD powa !).

J'ai obtenu mon exemplaire très bêtement lors d'une brocante. Le vendeur refourguait son exemplaire dans un état pratiquement neuf avec sa spincard (la présence de celle-ci sur un jeu Mega-CD PAL et d'autant plus sur Sonic CD, c'est juste inespéré…). Banco ! Vu le prix en plus, je n'ai pas hésité...

Sega Multi-Mega (Limited Edition)

MULTI-MEGA

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Ils exagèrent chez Sega : sortir en Europe une machine avec une gueule pareille en seulement 5000 exemplaires... Et qui c'est qui raque après !?
Bon oui j'ai fait le dingue sur ce coup là mais j'étais un peu jaloux de ne pas avoir le mien et vous savez comment est la conjoncture actuelle du Rétro : plus on attend…
Topé dans un excellent état (jeux, documentations, boite, cales internes etc…) malgré l'absence d'un jeu, j'ai été par contre plus que surpris par le dysfonctionnement du support CD.
Il faut dire que c'est entièrement de ma faute, j'aurais du lire plus attentivement l'annonce sur Ebay (en Allemand !).
Résultat ? Démontage, montage d'une nouvelle lentille commandée en Allemagne et... Je me trompe de modèle. Redémontage et j'arrache la nappe du bloc optique (!) Dépression pendant 3 jours... Je ne baisse pas les bras, j'apprends que la 3DO Goldstar a exactement la même nappe...
Miracle, j'en ai une HS dans mon grenier ! Je la retrouve et je mets la main sur le graal. Je recommande le bon modèle de lentille (aux USA), je remonte tout et je ne touche plus à rien.
Voici donc un Multi-Mega complet, édition limitée (ici le numéro 3173) et une lentille neuve !

Radiant Silvergun

SATURN

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Bon... Je vais être bref, ça va être rapide : Radiant Silvergun = Meilleur shoot de tous les temps !
Adaptation plus que fidèle (voir supérieure car plus de levels et de Boss) de la borne d'arcade éponyme qui tourne sur système STV, ce shmup (scénarisé s'il vous plait…) sorti peu de temps avant le décès de la Saturn vient remettre en question les capacités 3D de la machine soit disant inférieures à la PSX.
Prenons en compte le fait que le jeu mêle 2D et 3D !
Treasure, dans sa grande bonté, a jugé bon d'adapter le ratio d'affichage du mode "Tate" de l'arcade au 4/3 de nos TV !

C'est juste splendide mais la vraie originalité du titre vient de son gameplay !
Fonctionnant sur le principe du puzzle game, Radiant Silvergun innove en proposant au joueur soit de bourriner, soit de faire péter les scores en flinguant à l'aide de pas moins de 7 armes différentes (!) les vaisseaux ennemis qui arrivent par vague de 3 couleurs différentes (combos). Ingénieux !
Beau, innovant, prenant… Il n'est pas étonnant que Radiant Silvergun soit aujourd'hui recherché et que ça côte soit montée aussi haut (surtout avec sa spincard !) mais néanmoins, il reste encore possible de le toper à prix "abordable" sur Ebay.

Final Fight Revenge (Kakuchou Ram Cartridge 4MB Fuzoku)

SATURN

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Attention, ceci est un pur produit fan service, Capcom nous pond non pas un beat'em all, genre qui a fait la renommée de la saga Final Fight, mais un jeu de baffes pas si dégueulasse en fait…
Adapté de la borne d'arcade STV, Final Fight Revenge est sorti sur le tard (à l'heure de la PS2 !) ce qu'il lui vaut d'être assez rare pour justifier un prix qui est en conséquence aujourd'hui : abusé !
On croirait jouer à un Street Fighter EX d'ailleurs avec sa fausse 3D et son unique plan d'action… Côté gameplay, ça reste classique avec la fameuse jauge de spéciales qui se remplit graduellement.

Votre cogneur sortira alors sa spécialité et c'est ce qui fait la force du titre : leurs mises en scène. Le panel de coups des personnages (au nombre de 10) bien connus des fans de la série reste assez minime, voir pauvre malgré que tous soient vraiment uniques.
Côté technique, on pouvait s'attendre à bien pire puisque sans être exceptionnel sur le plan visuel, ça bouge très bien (le RAM Pack n'étant pas là pour faire de la figuration).
Par contre, si vous voulez choper cette rareté, dépêchez-vous quand même car j'ai l'impression que la montée des prix n'est pas terminée…

Ikaruga

DREAMCAST

RÉDACTION : HYDCLOUD · 17 MAI 2013

Et ça recommence ! C'est pas fini oui, Treasure !?
Quand on est sensé prendre la relève d'un shoot tel que Radiant Silvergun, on se dit quand même qu'il y a pas mal de taf. Défi relevé avec brio pour Ikaruga qui s'est taillé lui aussi une réputation légendaire dans le monde du shmup et ce n'est pas pour rien !

On prend les mêmes et on recommence, tout est ici à nouveau question de couleurs. Si le principe du "Chain" de Radiant Silvergun consistait à shooter les vagues d'ennemis par couleurs (seul ou à deux) pour former une ligne et ainsi réaliser le maximum de combos, Ikaruga, se révèle être un peu plus mesquin : vous devez ici faire attention à ce que l'ennemi soit de couleur opposée à la votre sinon c'est terminé ! Il est également possible de passer son vaisseau d'une couleur blanche ou noire afin d'absorber les tirs ennemis de couleurs opposées !
Gameplay taillé aux petits oignons, Ikaruga possède lui aussi un petit scénario sympatoche mais le soft ne joue pas spécialement la carte de la longévité (seulement 5 tableaux).

Plus facilement trouvable que son aîné, Ikaruga est une valeur sure plus qu'indispensable sur Dreamcast !

Sturmwind

DREAMCAST

RÉDACTION : HYDCLOUD · 16 MAI 2013

Hé les mecs ! Ils ont sorti un nouveau jeu Drea... Dreamcast !????
On ne l'attendait plus ce jeu à tel point que j'avais complètement zappé ma précommande !

Ha ça oui, Duranik, et plus particulièrement son éditeur RedSpotGames, ont bien su nous faire attendre avec son shmup arlésien (près de 3 ans !) mais le projet était quand même assez ambitieux et il faut dire aussi que de nos jours, produire du GD-ROM en masse n'est pas chose aisée !

Enfin... Il est là, en ce beau mois d'Avril 2013 et on n'est pas déçu !
La boite allemande a fait le job, c'est très impressionnant. La Dreamcast est ici dans ses derniers retranchements, le gameplay joue la carte d'un Axelay avec son système d'armement, les ennemis arrivent de partout...

Bref c'est vivant et le contrat est honoré. À noter qu'il existe deux versions comme d'habitude pour ce jeu : la simple et la limitée.

Je ne vais rien vous apprendre si je vous dis que pas mal de précommandes font déjà l'objet de surenchères sur la toile, vous devez connaître...